Être balletomane à l’ère du web : vers une démocratisation de la danse classique ?

Être balletomane à l’ère du web : vers une démocratisation de la danse classique ?
par Pauline AU

Les balletomanes, ou passionnés de danse classique, sont particulièrement présents sur le web et ont su s’approprier différents outils pour nourrir leur passion (réseaux sociaux, sites spécialisés, forums, blogs, sites de partage de vidéos). Ces plateformes leurs permettent de s’informer et d’échanger plus facilement, mais ne permettent pour autant pas une démocratisation de la danse classique. Le profil des passionnés et l’origine de leur passion montre que le web joue finalement plus un rôle d’accélérateur que de déclencheur de passion. Les barrières économiques, bien qu’existantes, sont moins importantes que les barrières symboliques.

Ballet fans, also called « balletomanes », use many online tools to feed their passion (social media, specialised websites, forums, blogs, video sharing websites). Thanks to those platforms, it is now easier for them to get information and interact with each other. However, the Internet is rather enhancing the passion than triggering it. Ballet faces economic barriers, but symbolic barriers seem to play a much important role in ballet’s difficulties to reach a diverse audience.

Lire le mémoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *