Comment Instagram inspire nos voyages

Anastasiia SHUSHLINA
CMW Groupe 1
2017/2018

INTRODUCTION

La jeune génération constitue une génération de globe-trotters désirant découvrir de nouveaux lieux et de nouvelles cultures, tout en disposant de budgets limités. Le voyage n’est plus considéré comme étant un luxe mais comme une nécessité pour les Millennials. Une nécessité qu’il convient donc de comprendre et d’analyser aujourd’hui. On s’intéresse à ce sujet, en se concentrant notamment sur l’influence d’Instagram en la matière.

I QU’EST-CE QUE C’EST INSTAGRAM ?

Instagram est une application mobile qui se télécharge sur votre smartphone. C’est un réseau social qui permet de partager des photographies et des vidéos de quinze secondes maximum avec un réseau d’instagrameurs, d’aimer et de laisser des commentaires sur les cliches ou vidéos déposés par les autres utilisateurs. Il peut encore être considéré comme un simple réseau social de partage de photos personnelles et pourtant il ne cesse de croitre et devient un vrai levier de communication pour les entreprises.

Créé en 2010, Instagram a vu depuis 8 ans son nombre d’utilisateurs exploser, doublant son audience en seulement deux ans. Fin 2017, le réseau social de partage et de retouche de photos et vidéos compte 800 millions d’utilisateurs actifs mensuel parmi lesquels 73% des utilisateurs de moins de 35 ans postent des images de leurs voyages. Pour fidéliser ses utilisateurs, s’adapter aux nouveaux usages digitaux et attirer davantage de personnes sur sa plateforme l’application ne cesse d’évoluer en développant images en format paysage, vidéo, changement de logo, stories, création de filtres… Adopté par 90% des marques du Top 100 Interbrand (les plus suivies sont: National Geographic avec 82,7 millions d’abonnés, Nike avec 75,1 millions d’abonnés, et Victoria’s Secret avec 57,6 millions d’abonnés), Instagram s’adapte également aux entreprises en ouvrant la publicité aux annonceurs, avec la fonctionnalité multi-comptes, la création du profil business et l’accès aux analytics.

L’image

L’image est le moyen le plus efficace pour transmettre des émotions au plus grand nombre. Les instagrameurs estiment que le réseau social rend les choses de la vie quotidienne plus jolies et affirment que le réseau a le pouvoir de les faire rire et rêver.

La mobilité

Le principe d’Instagram est de prendre une photo ou vidéo avec son smartphone, de la cadrer, de choisir un filtre pour la sublimer et de la poster. Le tout en quelques secondes et n’importe où.

Les hashtags

Pour être populaire et se faire remarquer sur Instagram, il faut utiliser les hashtags.

Les hashtags fonctionnent comme sur les autres réseaux sociaux, ils permettent de regrouper toutes les photos qui ont dans leur légende le hashtag choisi. Pour choisir correctement ces hashtags, Instagram vous propose d’explorer les photos les plus populaires, vous pourrez augmenter la visibilité de votre compte, le nombre d’impressions de vos photos, donc le nombre de ‘j’aime’ puis d’abonnés.

Les filtres

Instagram permet d’ajouter un filtre et de retoucher vos photos et vidéos. Vous pouvez choisir le filtre de votre choix parmi une vingtaine de jolis filtres proposes et, si nécessaire, faire quelques petites retouches basiques, comme régler le contraste, la luminosité, ajouter un flou, mettre un cadre. Vous pouvez même y ajouter une légende. Plus les photos suivront votre compte et plus votre popularité sur le réseau sera affirmée.

Les stories

Instagram lance le principe des stories en suivant l’engouement des stories Snapchat qui l’a instauré story sur le haut de son écran. On peut y mettre des photos, des vidéos, des filtres et du texte sur une toujours le même : des jolis visuels que l’on souhaite faire partager à tous sans restriction. La story rajouter les noms des utilisateurs sur la story avec un lien souligné. En cliquant sur le lien de l’image associés.

Elles sont placées en haut de votre fil d’actualité. La visibilité est optimale. L’affichage de ces stories compte mais associer une story et votre compte permet d’accroitre la visibilité sur les réseaux.

II INSTAGRAM POUR VOYAGEURS

Choisir une destination de voyage peut être laborieux. En effet, le consommateur est confronté à une multitude de choix de destinations et d’informations ou il doit évaluer les aspects positifs et négatifs des lieux et de leurs attraits. La personne qui planifie son voyage doit faire un choix judicieux puisque son temps et budget sont précieux et souvent limites. Pour évaluer leurs options de destinations, les voyageurs ont plusieurs choix ; des agences de voyages, des brochures, des site internet, des amis et proches et des idées préconçues qu’ils ont de certaines destinations. Or chacune de ses références exerce une influence différente auprès des consommateurs.

Instagram en France

En moyenne un utilisateur d’Instagram en France suit 134 personnes. 76 % des utilisateurs se connectent au moins publient au moins 2 photos par semaine, et 34 % publient plus de 5 photos par semaine. Les internautes français ne 46 % suivent des marques :

  • 56 % des marques de tourisme/voyage,
  • 38 % marques de mode/vêtements,
  • 33 % marques de décoration/design.

Cette étude (de l’agence Kindai) nous apprend que 45 % des utilisateurs Français pensent que les marques tourisme sont les plus légitimes déjà eu envie d’acheter un produit vu sur une publication d’un de leurs “amis” sur Instagram. 47% se sont même rendus cinémas) suite à une photo publiée par un de leurs amis.

L’étude aborde également les utilisateurs très actifs qui ont su générer d’importantes communautés : 33% de ces nouveaux followers et plus de 44% d’entre eux génèrent plus de 50 000 interactions par semaine ! Des chiffres à méditer pour influenceurs dans le tourisme ?

Une source d’information complémentaire 

Les réseaux sociaux, notamment Instagram, sont devenus une source d’information complémentaire des autres canaux et leurs utilisateurs installent une dynamique positive : on voit ainsi que les Instagrameurs sont aussi plus consommateurs que la moyenne des Français des autres sources d’information. Ils consultent aussi bien leurs proches, que les guides (65% pour les Français et 73% pour les Instagrameurs), les sites spécialisés, les agences de voyage, etc. 84% des Instagrameurs ont déjà trouvé leur prochaine destination sur Instagram (23%) ou sont prêts à le faire.

Les femmes et surtout les jeunes sont à la pointe de cette dynamique : chez les moins de 25 ans, près de 70% déclarent avoir trouvé leur destination de voyage à l’aide d’une photo vue sur Instagram (19%) ou sont prêts à le faire (49%). Ce chiffre se place à 45% pour les Femmes, contre 41% pour l’ensemble des Français.

Un outil pour personnaliser son voyage

Le réseau social est ainsi perçu comme un bon moyen pour trouver des informations permettant de découvrir les espaces naturels de sa destination (42% en général, 76% chez les personnes inscrites sur Instagram) ou de découvrir la gastronomie locale (41% et 75%). Il ouvre de nouvelles perspectives pour la visite de musées ou d’expositions (40% et 74%) et pour tester de nouvelles activités (38% et 73%). Le réseau social incite également à se tourner vers les autres et aller à la découverte des populations locales : pour 37% (et pour 67% des Instagrameurs), il peut donner envie de se rendre dans les bars locaux ou de faire la fête et pour 36%, il peut susciter l’envie de rencontrer des personnes sur place (65% des Instagrameurs).

Chercher avant tout de l’inspiration et des informations de « première main »

L’ensemble des Français et parmi eux, les Instagrameurs, mettent en avant trois raisons principales qui les incitent à s’inspirer des clichés pris sur Instagram pour organiser leurs vacances. Ils apprécient avant tout la spontanéité des photos, prises par des personnes qui leur ressemblent et le fait qu’elles soient plus réalistes que celles proposées sur les sites des agences de voyages (22% pour l’ensemble des Français ; 37% pour les personnes inscrites sur Instagram). Ils se montrent également sensibles au fait que les publications montrent des aspects variés des destinations (22% et 34%) et à la qualité des photos (21% et 33%), qui leur donnent envie de se mettre à la place des auteurs des clichés… et pourquoi pas partir prochainement !

 

Engagement, esthétisme et bienveillance sont les maîtres mots de ce réseau social où les communautés de voyageurs se retrouvent pour partager, interagir et influencer. 73% des utilisateurs de moins de 35 ans postent des photos de leurs voyages sur Instagram. Ça veut dire qu’Instagram sert d’une source incessante d’idées de destinations. 84% des Instagrameurs ont déjà trouvé leur prochaine destination sur Instagram (23%) ou sont prêts à le faire. Les femmes et surtout les jeunes sont à la pointe de cette dynamique : chez les moins de 25 ans, près de 70% déclarent avoir trouvé leur destination de voyage à l’aide d’une photo vue sur Instagram (19%) ou sont prêts à le faire (49%). Ce chiffre se place à 45% pour les Femmes, contre 41% pour l’ensemble des Français.

III LES GUIDES DE VOYAGE COMPOSES PHOTOS INSTAGRAM

Instagram est le réseau social qui connaît la plus forte croissance, supérieure à celle de Twitter et Facebook en janvier 2014. L’application mobile connaît logiquement un succès important auprès des voyageurs qui partagent leurs photos de vacances. Le tourisme est ainsi le secteur le plus populaire auprès des instagrameurs français.

Splendia, site de réservation d’hôtels de luxe, s’est associé à l’agence digitale Kindai pour concevoir un guide de voyage entièrement réalisé à partir de photos Instagram : Les Splendia Instagramers City Guides.

Pour la réalisation de ses guides, l’agence Kindai a réuni des instagrameurs influents avec des centaines de milliers d’abonnés. Pendant 6 mois, les instagrameurs sélectionnés ont partagé leurs expériences en parcourant le monde à la recherche du meilleur des destinations les plus appréciées par les membres Splendia (Rome, Instanbul, New-York, Londres ou encore Lisbonne). Chaque photo publiée par les instagrameurs est taguée avec le compte Instagram @SplendiaHotels.

Après 6 mois, la campagne a généré 800 000 interactions et a permis le recrutement de 40 000 abonnés pour la marque, lui permettant de devenir la marque d’hôtels la plus suivie. Et par la même de dépasser Booking et TripAdvisor sur Instagram.

En outre, l’aéroport suédois Stockholm Arlanda avait été précurseur avec ses guides de voyages géolocalisés réalisés à partir de photos Instagram que l’on pouvait télécharger ensuite en PDF.

Ces deux exemples confirment l’importance considérable d’Instagram dans le tourisme.

IV LE PIRE D’INFLUENCE DES IMAGES

L’attraction par l’image et sa mise en circulation instantanée sur les réseaux sociaux peut contribuer au pire. Ainsi l’histoire édifiante, datant de 2009, de la bande de jeunes cambrioleurs de stars hollywoodiennes, reprise par Sofia Coppola dans son dernier film, The Bling Ring (« La bande bling-bling »), en 2013. Ce film met en évidence la responsabilité d’un rapport fasciné à l’image et au regard dans ce qui a conduit en prison un groupe d’adolescents de Los Angeles.

Le plus frappant n’est pas que les voleurs se soient revêtus aussitôt des vêtements et accessoires dérobés pour s’exhiber dans les boîtes branchées de Los Angeles, en présence des stars qu’ils venaient de cambrioler, ni qu’ils se soient régulièrement vantés de leurs actes devant leurs amis, mais surtout qu’ils se photographiaient immédiatement, ainsi parés, et envoyaient toutes ces images sur leur page Facebook et autres réseaux sociaux.

Un phénomène qui peut conduire à certaines dérives

En vous baladant sur Instagram, certaines photos de paysages idylliques vous donnent l’impression que le photographe était seul pour savourer cet instant de sérénité. Mais ce que les photos ne montrent pas, c’est la longue file de personnes placées derrière lui, attendant, eux aussi, leur chance de pouvoir emmagasiner leur propre cliché.

Cette situation, l’écrivaine et globe-trotteuse Carrie Miller la raconte dans un article de National Geographic, prenant notamment pour exemples deux sites au succès touristique grandissant.

“La preuve est dans les chiffres”, constate la voyageuse pour illustrer l’influence d’Instagram. “Entre 2009 et 2014, les visiteurs de la falaise de Trolltunga, dans le sud-ouest de la Norvège, sont passés de 500 à 40 000 [par an], ce que beaucoup considèrent comme une vague de tourisme alimentée par les réseaux sociaux.”

Le phénomène est similaire en Nouvelle-Zélande, dans la petite ville de Wanaka, depuis que, en 2015, “l’office du tourisme a commencé à héberger des ‘influenceurs’ [internautes prisés des réseaux sociaux avec de nombreux abonnés] et les a invités à poster leurs aventures sur Instagram”. Résultat ? La fréquentation touristique du lieu a enregistré cette année une hausse de 14 %.

Photos à risques

Mais qu’en est-il des lieux qui deviennent victimes de leur succès ? se demande finalement la journaliste de National Geographic. “La face cachée sans doute la plus sombre d’Instagram, c’est quand il donne lieu au surpeuplement, à la dégradation environnementale et à des cascades dangereuses.”

En effet, “le plus tragique peut survenir quand le désir de reproduire une expérience se paye au prix fort”. C’est par exemple le cas d’une étudiante australienne de 24 ans qui, en 2015, a perdu l’équilibre et la vie “alors qu’elle tentait de reproduire l’une de ces fameuses photos à Trolltunga”.

Uniformisation des vacances

Avec Internet, les réseaux sociaux et les applications qui touchent une très forte audience, les gens interagissent tous avec le même espace, « qui leur apprend à voir, ressentir et désirer la même chose ». Cette grille de lecture commune est à l’origine de l’ »AirSpace” (un environnement ressemblant à un showroom d’Ikea et que l’on retrouverait dans tous les appartements AirBnB et les restaurants branchés pour geek, d’Osaka à Stockholm en passant par Paris et San Francisco.), car la mondialisation des goûts tend à une diminution de la diversité esthétique.

La démonstration est en effet assez saisissante : les standards de décoration intérieure véhiculés par AirBnB ont gagné toute la planète : des couleurs claires et chaudes, un style épuré, un mobilier identique et moderne, qui laissent à penser que chaque location a sa place dans un magazine de décoration.

Ce qui ne manque pas de sel lorsque l’on sait que AirBnB fait toute sa promotion sur l’expérience authentique et le “live like a local”. La dernière publicité de la plateforme est éloquente sur le thème “n’allez pas à Paris, vivez à Paris !”. Sauf que les appartements utilisés pour le shooting respectent tous le code “coool” de la déco AirBnB.

Le magazine en ligne Skift dénonce l’hypocrisie de la marque : les voyageurs veulent avant tout aller Paris, avant de vouloir vivre comme un parisien. On pourrait rajouter : s’ils vont chez AirBnB, c’est aussi pour se retrouver facile à vivre qu’un décor super identitaire ! Qui a vécu la déco d’un gîte rural en chêne massif peut témoigner…

Instagram ferait-il la même chose pour nos destinations ? Serait-elle toutes totalement uniformisées sur le réseau social ?

C’est sûr que si l’on prend un hashtag en particulier, on peut avoir l’impression que tout se ressemble. J’ai fait l’expèrience avec le hashtag #lespiedsdansleau, sur ces derniers jours. Et bien de la côte basque à la Costa Brava en passant par Deauville, Biscarrosse ou Porquerolles, il n’y a pas grand chose qui particularise la destination.

C’est dans les couleurs de vernis à ongles ou dans la pureté de l’onde que l’on voit les seules différences.

Et si l’on observe les photos publiées dans leur globalité, on constate heureusement de fortes différences selon les destinations. Une fois enlevée les innombrables selfies dont le lieu de prise de vue n’est pas identifiable, on se rend compte que les lieux ont une “couleur générale”.

CONCLUSION

Ces résultats montrent l’importance de ne pas sous-estimer le rôle de ce réseau social dans l’acte de décision de nos prochaines destinations. Instagram devenu élément incontournable du voyage.

Enfin, grâce à Instagram on a l’opportunité de découvrir plusieurs destinations à couper le souffle. Si on va les visiter toutes et pour quelles raisons … pour plaisir, soif d’aventure, de nouvelles expériences ou tout simplement pour une nouvelle belle photo sur notre compte Instagram ? C’est ça, la question !

 

RESULTATS DE MON SONDAGE

Tout le monde connaît un ou plusieurs réseaux sociaux et est un utilisateur de réseaux sociaux. Par ailleurs, 90% l’utilisent plusieurs fois par jour contre 10% – plusieurs fois par semaine. Ainsi que 90% des interrogés sont utilisateurs d’Instagram.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *