Montres connectées – nouveaux assistants du quotidien

Montres connectées – nouveaux assistants du quotidien

Dossier – Sociologie des Mondes Numériques

Emma-Lou CABASSON & Perrine TESTEVUIDE – 29 décembre 2018

INTRODUCTION

Il suffit de jeter un oeil dans le métro pour constater cet objet qui se ferait presque discret à tous les poignets qui agrippent la barre de maintien : La montre connectée. Quid de la montre à gousset si classe de Sherlock Holmes ou la montre mécanique que l’on remontait autrefois quelques minutes par jour ? La montre a subit une évolution très forte ces dix dernières années, et le critère principal étant sa fonction, elle ne se contente plus de donner l’heure. En effet, il s’agissait autrefois de posséder un objet mobile, adapté au quotidien, et suffisamment confortable pour pouvoir obtenir une notion du temps aussi précise que possible hors du domicile. Mais la montre devient un véritable phénomène, sa mécanique devient une source d’étude et de perfectionnement tandis que son design est étudié pour devenir un objet de mode, prenant place dans les défilés les plus prestigieux. 

Mais alors, comment en est-on arrivé aux montres connectées ? Il faut dire que nous nous étions accoutumés aux montres numériques, capable de nous donner la date, ou bien de nous servir de chronomètre à l’aide d’un bouton pression. Mais il semblerait que les compétences de la montre dépasse la simple notion de temps, et c’est là que l’évolution prend un tournant, on estime que la montre connectée propose des services qui permettent d’aller au delà de la simple consultation du temps, que ce soit en terme de date ou d’heure. 

Nous avons souhaité nous intéresser à ce phénomène étant nous-même munies de montres connectées, il est certain que les montres connectées se font de plus nombreuses ce qui pose un grand nombre de questions, sachant que les grandes firmes sortent chaque année de nouveaux modèles de plus en plus performants. 

Aussi nous allons étudier la façon dont les montres connectées se sont imposées dans le quotidien de ceux qui en possède, et si elles ont ou non détrôné la montre traditionnelle. Le marché des montres se développe et propose des gammes de montres connectées qui se couplent avec tous les appareils déjà disponibles sur le marché, il y a donc un intérêt économique à prendre en compte également. Il y a donc une attention particulière à porter sur la notion de futile accordée à ce type d’objet. 

Nous avons choisi un terrain plutôt qualitatif que quantitatif dans la mesure où une étude quantitative ne permettrait pas de rendre suffisamment compte des enjeux de la montre connectée. Aussi, il s’agissait d’un gain de temps puisqu’une étude quantitative aurait été trop longue à effectuer et à analyser par la suite. Notre terrain se porte donc sur trois interviews de différentes consommatrices de montres connectées ou de Smartband. Chacune possédant un objet connecté différent, et chacune ayant une utilisation différente. Ainsi, il est possible de comparer les trois utilisations dans un cadre quotidien de la Smartwatch. 

Notre grande interrogation portera donc sur l’utilisation quotidienne de la montre connectée, s’agit-il d’un objet gadget ou d’un objet d’utilité courante ? La montre connectée répond-elle à un demande, un besoin ? 

Dans un premier temps nous tenterons de définir et d’apporter un éclairage sur le concept même de la montre connectée, d’en présenter les caractéristiques précises à travers son histoire et sa singularité. Nous nous pencherons ensuite sur le marché de la montre connectée pour pointer les leader du marché et les consommateurs cible. Enfin nous étudierons toutes les adaptations de la montre connectée aux principaux enjeux quotidiens auxquels elle répond tel que le rythme de vie, le sport, la santé ou encore le divertissement. 

I – Les montres connectées 

Pour commencer à aborder le sujet, il est nécessaire de définir les montres que nous prendront en compte dans notre étude, puisqu’il s’agit de les dissocier des accessoires connectés similaires comme les bracelets connectés, lesquels ne seront pas considérés dans notre corpus. 

A – Présentation du concept

La montre connectée est un accessoire polyvalent qui se porte au poignet, elle est tactile et possède parfois des boutons sur le coté pour être utilisée. Il s’agit d’un petit ordinateur ambulant connecté à un smartphone. Sa caractéristique principale est de posséder des applications directement présentes sur la montre. On note la particularité d’une application de santé, puisque les données sont plus précises grâce à la montre connectée, plus maniable lors de séance de sport, plus sensible au mouvement de marche et capable de prendre la température, la tension ou les battements du coeur à l’aide de capteur non présents sur le smartphone. La Smartwatch est également capable de servir de moyen de paiement, consultation des réseaux sociaux, permettre une géolocalisation. Elle est un un bon assistant du smartphone puisqu’elle fait figurer les push et notifications apparaissant sur le téléphone. La Smartwatch entre dans la catégorie de l’assistant personnel, il y a donc un rapport et une interaction entre l’homme et la machine bien plus forte qu’avec un smartphone, mini ordinateur personnel accroché au poignet, tel une extension digitale du corps. Il y a donc matière à débat et à étude sociologique concernant l’utilité ou la futilité d’un produit comme la Smartwatch.

B – Histoire de la montre connectée 

À l’origine, la montre connectée est un projet futuriste qui prend place dans les films d’espionnage tel que James Bond ou les films de science-fiction tels que Retour vers le futur. On estime une première ébauche de la montre connectée aux alentours des années 1927, il s’agit d’une montre capable de rendre compte d’une map (carte) suffisamment élaborée pour se déplacer. La première montre électrique apparait en 1972, de la Hamilton Watch Company,  elle fonctionne alors grâce à de nombreuses LED, il suffit d’appuyer sur un bouton pour constater l’heure. En 1982, Seiko tente de reproduire une montre vue dans James Bond Octopussy, elle est capable de recevoir l’antenne télévision et propose une image très grise à l’utilisateur. En 1995, Seiko élabore à nouveau une montre digitale qui capte les ondes FM et diffuse ainsi des messages sur le cadran. En 2003, Gramin se lance sur le credo d’une montre adapté au runner (amateur de course à pieds), la montre est encore très imposante mais elle collecte toutes les données liées à une course à pieds faite par l’utilisateur. En 2012, Nike sort ce qui révolutionnera le concept, une Smartband, connue spécifiquement pour accompagner le sportif dans une pratique sportive. La même année, Sony sort sa première Smartwatch, Pebble suivra une année plus tard avec une montre capable de proposer plus de 1000 applications. Cette même année, Samsung sort sa première Samsung Galaxy Gear, l’un des modèles de Smartwatch les plus élaboré et proche des produits proposés actuellement. 

C – Des inconvénients non négligeables 

La Smartwatch présente une liste d’inconvénients considérables qu’il est important de mettre en lumière pour la suite de l’étude. Le marché de la Smartwatch est un marché fragile, et ses inconvénients sont l’argument principal de possibilité de chute du marché ou de désintérêt de la part du client. Le site mybrokenphone.com liste les problèmes et réparations récurrentes : 

  1. Les problèmes de batterie, la Smartwatch doit se charger régulièrement, sa batterie pose parfois des problèmes de surchauffe et d’usure rapide. 
  2. Le contrôle vocal de la Smartwatch se révèle défaillant dans des situations précises
  3. La couronne mobile de l’Apple watch pose des problèmes de fixation
  4. Certaines données, notamment d’exercice physique ne sont pas détectées et donc non enregistrées
  5. Le bluetooth peut être défaillant
  6. Le tactile sur l’Apple Watch est souvent mis en cause
  7. Certaines applications ne sont pas adaptées voire disponibles sur la Smartwatch

Les utilisateurs sont conscients des caractéristiques de la Smartwatch, mais ils listent néanmoins les qualités nécessaires par ordre d’importance : La facilité d’utilisation, le confort, la durée de vie de la batterie, le prix, son apparence, la compatibilité des applications et le service client, cf.: Annexes 1,2 et 3.

II Le marché de la montre connectée 

A – Les leader du marché

Le marché des montres connectées est à un point culminant de son évolution, il dispose de grandes références dont Apple qui s’établit en tête de game avec l’Apple Watch 3 (cf.: Interview de Marjolaine annexe 1, qui souhaitait le dernier modèle sur le marché, proposé à l’achat de son téléphone), son ergonomie est sensiblement plus élaborée et elle permet une connexion en 4G ce qui n’a pas encore été proposé à ce jour. Cette Smartwatch propose également une mémoire RAM à 768 MO. Vient ensuite Huawei avec la Huawei Watch 2, qui a misé sur le design de sa montre connectée, mêlant esthétisme et un écran de meilleure qualité. On note la montre connectée de Samsung, la Samsung Gear S3, un produit de qualité très élaboré techniquement puisqu’il propose le moins de bug à ce jour. Bien que peu connu, la Pebble 2 + HR est à garder en mémoire comme une montre connectée perfectionnée basant son utilisation sur la simplicité, permettant d’étendre la batterie à une semaine de charge malgré un GPS intégré. 

B – La cible 

Le consommateur cible d’un produit tel que la Smartwatch tend à être une personne lambda possédant un smartphone. Il s’agit surtout de s’adresser à tous puisqu’il s’agit d’un marché de niche. Néanmoins, il est possible de considérer des catégories de la population plus précises étant donné ses compétences, notamment le sportif amateur ou de loisirs, qui souhaite par exemple avoir un oeil sur ses performances ou un accompagnement. Mais également le sportif ou athlète de haut niveau qui cherche à s’améliorer, dans ce cas, le modèle sera plus perfectionné (étanche pour un nageur). Certaines Smartwatch s’adressent aux personnages âgées et/ou malades pour contrôler par exemple le rythme cardiaque, proposer un appel de secours en cas de malaise. Certaines applications peuvent être dédiées à des pathologies définies, donc les notifications et les rappels de prise de traitement par exemple. La Smartwatch tend également à s’adresser aux personnes travaillant dans le monde des affaires, les entrepreneurs, dont le poste est suffisamment élevé pour induire un train de vie rapide, la Smartwatch intervient alors comme un assistant personnel : rappel de rendez-vous, mails, téléphone. La capacité à multiplier les taches est un critère nécessaire à un emploi du temps chargé notamment, avec une assistance dans l’exercice professionnel. On compte dans toutes les catégories énoncées un pouvoir d’achat suffisant pour envisager l’achat d’une Smartwatch, critère nécessaire au ciblage du marché puisque la Smartwatch est considérée comme un produit onéreux. 

C – Les dérivés de la montre connectée 

La montre connectée coexiste avec un grand nombre d’accessoire ce qui élargit le marché et donne une dimension plus interessante à la cible mise en place par les différentes marques. Dans un premier temps, on note que l’entité principale est le smartphone auquel elle est couplée. Mais au delà de cette considération, un certain nombre d’accessoires dérivés permet d’observer un fonctionnement de la smartwatch plus diversifié notamment pour la pratique sportive. 

Dans un premier temps on peut parler des autres appareils connectés, tels que les enceintes audio, portatives ou non sur lesquels la montre agit pour passer la musique, réduire le volume sonore ou encore mettre pause. Cette catégorie de dérivés coïncide avec l’autoradio connecté, via bluetooth notamment bien que le couplage soit fait en amont avec le smartphone, la smartwatch est d’une utilité indirecte. 

Aussi, la pratique sportive propose des accessoires tels que la ceinture connectée, qui prend en compte le rythme cardiaque de l’utilisateur lorsque celui-ci la porte autour de l’abdomen. 

On compte également les accessoires amovibles comme les bracelets interchangeables (cf.: Annexe 1, Interview de Marjolaine). 

III – Le lifestyle 

A – Utilisation de la Smartwatch au quotidien

Au quotidien, la montre connectée sert à recevoir les notifications du smartphone, malgré la taille du cadran, l’utilisateur peut lire ses messages texte reçu instantanément, tout comme les mails. Le journal The Guardian précise même qu’il est possible d’archiver un mail d’un simple « swipe ». La Smartwatch réduit le temps d’utilisation du smartphone tant elle est instinctive et invite à une action rapide et simple. La Smartwatch est capable de capter les données DATA auxquelles le smartphone a accès : la localisation GPS, l’historique des applications et les préférences message, ce qui rend l’utilisation plus agréable et presque personnalisée. Il est possible de payer à l’aide de la Smartwatch, elle prend en compte l’activité physique, le sommeil et adapte ainsi ses interventions et son utilisation, il s’agit d’optimiser au maximum l’expérience utilisateur, ce qui semble être le meilleur credo pour garder ce marché de niche à son apogée. La Smartwatch étant omniprésente elle  présente un avantage considérable pour les entreprises récoltant les informations et qui créent un marketing autour de ces données, ce qui leur permet d’adapter au maximum leur spam. La Smartwatch tend a être compatible avec un maximum de support, par exemple avec l’application de streaming musical, ce qui permet de changer la musique rapidement : sur un ordinateur, sur un auto-radio, une enceinte ou un téléviseur. Il est possible d’envisager une utilisation fortuite de la Smartwatch au quotidien à travers les trois interviews menées : cf.: Annexes 1, 2 et 3). 

B – Autour de la pratique sportive

La montre connectée est devenue un accessoire indispensable pour pratiquer ce que nous appelons maintenant le sport connecté, le critère majeur étant de mesurer ses performances, ce qui permet par la suite de les comparer sur le temps et de les partager sur les réseaux sociaux. Différentes entreprises adressent différents sports, comme le 94Fifty Smart Sensor pour le basketball, le capteur pour le baseball de Zepp, le capteur Babolat et PIQ2 pour le tennis connecté3,4,5 ou le ski connecté6 avec Garmin, Gopro ou PIQ7. On note deux approches de segment de marché : 

  • Les smartwatches qui se sont équipées de GPS et capteur cardio pour une utilisation fitness
  • Les montres de sport qui ont développé des fonctions connectées grâce à leur liaison Bluetooth

Une smartwatch doit être choisie en fonction du smartphone pour une compatibilité optimale,  pour une utilisation sportive le GPS permet de mesurer la distance avec précision, la ceinture cardio est par contre un objet vendu avec une montre prêtée à une utilisation sportive, qui précise l’enregistrement de la fréquence cardiaque. Un utilisateur doit faire attention à l’autonomie de sa smartwatch, notamment pour les sports d’endurance, mais aussi l’étanchéité pour les sports d’eau. 

L’ergonomie est importante car l’utilisation doit être facilitée en cas de mouvement, tout comme la gestion du son et de la musique souvent utilisée en même temps que la pratique sportive.  

Les montres orientées Fitness ont un suivi d’activité quotidien, et des fonctionnalités qui se démarquent des montres classiques pour l’entrainement, on peut ainsi enregistrer un programme d’entrainement à l’avance, le choix d’un profil sportif, calcul de la vitesse, du dénivelé, boussole, adaptation aux différentes activités. Nos terrains qualitatifs expriment très bien le besoin et le désir du consommateur de pouvoir quantifier son sport hebdomadaire (cf.: Interview d’Emmanuelle annexe 2), il y avait donc un marché à combler concernant le sport à travers la montre connectée. 

C – Et la santé ? 

La montre connectée possède des atouts majeurs en ce qui concerne la santé, il est possible d’aborder la santé à travers plusieurs caractéristiques de la Smartwatch. De nombreuses firmes ont développé des applications santé. Il y a plusieurs niveaux d’applications, de celles qui mesurent les cycles de sommeil, surveille le rythme cardiaque, on compte également tout ce qui concerne le nombre de calories dépensées ou ingérées. Mais les organismes de santé y ont vu une aubaine pour développer des applications d’aide médicale compatibles avec le nouveau produit qu’est la montre connectée. Ainsi il est possible d’adopter des applications de rappel de prise médicamenteuse, la firme allemande Embrace crée même une Smartwatch qui prédit les crises d’épilepsie. La montre connectée peut envoyer une alerte en cas de malaise ou afficher sur son cadran le groupe sanguin et si le porteur est donneur ou non d’organes. 

Dans un versant plus négatif, on peut considérer la Smartwatch comme ambivalente concernant la santé à long terme. La Smartwatch serait liée à un accroissement de la dépendance aux écrans, aux réseaux sociaux également. Les problèmes de surchauffe de batterie provoquent des brulures au poignet, Intel a du rappelé son stock en 2014 pour environ un million de dollars de marchandises. 

Au delà de la santé, il est possible de prendre en compte le bien-être, comme une sous-partie de la santé. La montre connectée optimise le bien-être à travers des exercices de respiration, relaxation (cf.: Interview d’Emmanuelle annexe 2). Dans un second temps, la qualité du sommeil est exprimée en graphique au sein des applications des montres connectées, c’est le cas pour Perrette et Emmanuelle dans les interviews qualitatives. 

Conclusion : 

Les montres connectées font partie intégrante du marché des objets numériques et connectés, occupant même une place centrale et leader. Les produits proposés sont en constante évolution et ne cessent de révolutionner l’utilisation de la montre. Les aptitudes tendent à se renouveler, et les utilisateurs prennent le temps de consulter les statistiques de leurs aptitudes quotidiennes. Il est nécessaire de préciser que les Smartwatch s’adressent dans un premier temps à une clientèle aisée, bien que l’on puisse trouver des alternatives d’occasion par exemple. Il s’agit également de viser une clientèle relativement adepte du sport, ou bien qui souhaite posséder une montre simplement pour un meilleur confort de vie. À ce moment, la montre connectée s’apparente d’avantage à un gadget. 

Mais quel avenir pour la Smartwatch ? Il semblerait que ce marché de niche n’ait pas encore totalement fini d’évoluer, il y a encore de nombreuses fonctionnalités à développer, ou de bugs à régler. Néanmoins, le « tout connecté » risque de lasser le consommateurs qui souhaite repenser sa façon de vivre et se déconnecter des appareils numériques pour justement, se reconnecter avec le monde réel. L’obsession peut vite intervenir dans la traque de ses activités. C’est pourquoi il est possible d’introduire un nouveau produit, les montres Slow. En totale opposition avec la Smartwatch. Les montres Slow sont moins chères, et ont une durée de vie bien plus importante. Les montres Slow invitent à changer notre façon de penser à propos du temps. «.Plutôt que de se concentrer sur les secondes ou les minutes qui passent, nous avons fabriqué une montre qui mesure le moment. Slow ne décrit pas une vitesse… C’est un état d’esprit que la plupart d’entre nous avons perdu d’une manière ou d’une autre. Nos styles de vies sont très agités, et nous oublions souvent qu’en réalité nous pouvons choisir comment vivre. La montre slow (nous l’avons baptisée slow Jo) est un rappel subtil que le temps est la chose la plus précieuse que nous avons, et que nous devons profiter de tout ce que nous faisons et cesser de courir après les minutes. ». 

L’aiguille bouge deux fois moins vite qu’une aiguille de montre traditionnelle, et effectue un tour complet toutes les 24h. Finalement s’approvisionner d’une montre Slow correspond à une expérience de vie, libre de stress. 

Les montres connectées : nouveaux assistants du quotidien (version en ligne : https://drive.google.com/file/d/1DUYg0aNI0PmvMZ74wL_FnDIpBfoo_0yS/view?usp=sharing

BIBLIOGRAPHIE 

A. Leaders et marché de la smartwatch

¬ CHENTOUF, Nassim, « La firm de Cupertino domine toujours les montres connectées avec son Apple Watch ». juin 2017, , https://www.begeek.fr/la-firme-de-cupertino-domine-toujours-les-montres-connectees-avec-son-apple-watch-277305, [consulté le 12/12/2018].

¬ DEBES, Florian, “Apple obstrue l’avenir de fitbit dans les montres connectées”, https://www.lesechos.fr/03/04/2018/lesechos.fr/0301515484870_apple-obstrue-l-avenir-de-fitbit-dans-les-montres-connectees.htm, avril 2018, [consulté le 12/12/2018].

¬ MILON, Louise, « Apple vend 4,7 millions de watch et reste le leader du marché » ,https://www.stuffi.fr/apple-vend-47-millions-watch-leader-marche/, [consulté le 12/12/2018].

¬ Znet, “L’Apple watch écrase le marché des montres connectées”, https://www.zdnet.fr/actualites/l-apple-watch-ecrase-le-marche-des-montres-connectees-39864894.htm, mars 2018

B. Histoire et évolution de la montre connectée 

¬ ERTZSCHEID, Olivier, “L’homme synchronisé”, Médium, 2014/4, n°41, Cairn.info, pp.157-168.

¬ HANTOUCHE, Chadi, « Peut-on sécuriser l’Internet des objets», Sécurité et stratégie, 2016/2, Cairn.info, pp.31 – 38.

¬ DJENUWINE, « Les montres connectées sont-elles inutiles ? », Journal du geek, février 2016, https://www.journaldugeek.com/dossier/dossier-montres-connectees/6/.

¬ HUAULT-DUPUY, Guillaume, « La Suisse doit-elle craindre les montres connectées ?», https://lifestyle.boursorama.com, octobre 2014

¬ AIT KACI ALI, Karyl, « Le marché des montres connectées : “au mieux, une opportunité de niche », http://www.clubic.com/pro/it-business/actualite-721383-smartwatch-opportunite-niche.html ,octobre 2014.

¬ MARSHALL, Gary, “Before Apple Watch: the timely history of the smartwatch”, https://www.techradar.com/news/apple-homekit-is-doing-for-the-connected-home-what-the-app-store-did-for-the-smartphone, septembre 2014, 240 p.

C. Montre connectée et Lifestyle 

¬ ARDELET, Caroline,VEG-SALA, Nathalie, GOUDET, Alain, HAIKEL-ELSABEH, Marie. “Entre crainte et désir pour les objets connectés: Comprendre l’ambivalence des consommateurs” . Décisions Marketing, Association Française du Marketing, 2017, pp.31-46. 

¬ BARD, Jean-Baptiste, “Objets connectés : opportunités et limites”, www.objetconnecte.net, 2015.

¬ GRIGNON, C., 1993, « La règle, la mode et le travail : la genèse sociale du modèle des repas français contemporain », in Aymard, M., C. Grignon, F. Sabban (dir.), Le temps de manger, Paris, Editions de la Maison des Sciences de l’Homme, p 275-323.

¬ GAETAN, R,  “Marché montre connectée : En plein tournant vers le luxe ?”, www.objetconnecte.net, 2017.

¬ WATRIGANT, Thibaut, “Comment communiquent vos objets connectés ?”, www.aruco.com.

D. Montre connectée et Santé 

¬ ANDRIEU, Bernard, “L’osmose technique avec son corps vivant : une auto-santé connectée du patient immersif”, L’Évolution Psychiatrique, Volume 81, Issue 2, Avril-Juin 2016, pp. 253-265.

¬ CRETTENAND, Christophe, Schumacher, Michael (Dir.), Monitoring de sa santé via une montre connectée, Mémoire de Bachelor, http://doc.rero.ch/record/309433, 2017.

¬ MICHEL, A, “Les objets connectés comme source de dépendance et d’addiction ?”, www.drogues-dependance.fr, 2017.

Annexes : 

Annexe 1 – Interview de Marjolaine, utilisatrice assidue de sa Smartwatch Apple Watch série 3 : 

Quelle est ta montre connectée ? Pourquoi ce modèle ? Est-ce que tu en as eu un autre avant ? 

1°) Je possède l’Apple watch serie 3. J’ai choisi ce modèle car j’ai un Iphone comme téléphone et en l’achetant on me la proposait avec une réduction. Oui j’avais une fit bit charge 2 qui était beaucoup moins performante et qui avait beaucoup moins de fonctionnalités.

Comment as-tu eu ta montre actuelle, et qu’en penses-tu ? 

2°) Je l’ai achetée chez Orange quand j’ai changé de téléphone. Elle est très fonctionnelle, elle me permet de pratiquer mon sport en ayant un regard sur les calories que je dépense, autant dans une séance de sport que sur la totalité de ma journée, elle m’indique également le nombre de pas que j’ai effectué et les kilomètres parcourus dans ma journée. Quand je marche elle m’affiche le nombre de kilomètres que je parcours. Elle me permet également d’appeler, de répondre à des messages et de me prévenir si j’ai reçu des notifications ou des messages sans avoir mon téléphone sur moi. Elle me permet également de retrouver mon téléphone quand je ne sais plus où il se trouve. La nuit elle me permet de savoir également l’heure. Pour finir quand je travaillais de nuit elle me permettait de rentrer dans la chambre de mes patients en utilisant la fonction lampe torche, ce qui est très pratique.

Raconte-nous une journée type avec ta montre connectée, à quel point tu t’en sers au quotidien et pourquoi ?

 3°) Mon premier reflex le matin est d’allumer ma montre, au fil de la journée je reçois toutes les notifications (Facebook, Instagram, Snapchat, messages, appels) sans sortir mon téléphone de ma blouse. Elle me permet également de voir si je me suis beaucoup dépensée lors de ma journée de travail, le nombre de pas et de kilomètres que j’ai fait. Après ma journée de travail je vais à la salle de sport, quand je commence ma séance de sport j’active ma montre pour voir depuis combien de temps je fais ma séance et combien de calorie j’ai dépensées pendant celle-ci. Le soir je la remets à charger pour le lendemain quand je regarde la télévision.

Quelles sont tes habitudes avec ta montre connectée ? 

4°) Elle me permet de regarder Les messages, les notifications, d’avoir une l’alarme pour ma pilule, de voir ou j’en suis avec le sport, de recevoir et de passer des appels, de voir les dépenses que je fais dans ma journées, de changer ma musique quand mon téléphone n’est pas à ma portée, de répondre à des messages.

Pourquoi c’est important pour toi d’avoir une montre connectée, tes motivations quoi?

5°) Je ne peux plus m’en passer, elle me permet de suivre mon évolution au fil de la journée, de voir si j’ai été assez active. Elle permet de voir ce que l’on a sur le téléphone sans forcément le sortir, je trouve que cela est plus discret quand on est avec des personnes, ça fait moins asociale.

Quels sont les avantages de ta montre connectée ? 

6°) De recevoir les notifications sans sortir mon téléphone de ma poche ou sans l’avoir sur moi, il me permet de suivre mon activité physique sur la journée, la semaine ou encore le mois. De passer des appels et envoyer des messages. Et elle me permet de faire sonner mon téléphone Shazamer une musique ce qui est pratique, on n’a plus qu’à ouvrir l’application pour trouver la musique qui passe.

Quels sont les inconvénients de ta montre connectée ? 

7°) La batterie ne tient pas forcément quand on utilise toutes les fonctions de l’appareil. Le prix des accessoires sont un peu chers, notamment les bracelets de montre.

Est-ce que ça remplace totalement la montre normale pour toi ? Est-ce que tu portes des montres traditionnelles quand même ? 

8°) Totalement, je la mets tous les jours, et je ne porte plus de montre. Même si j’en trouve une joli en magasin je n’irai pas l’acheter car je sais que le ne la mettrai pas.

Quels sont les stats que tu regardes le plus sur ta montre ? 

9°) Je regarde le plus souvent le nombre de calories, les minutes d’exercices physique fait dans la journée. Je regarde aussi le nombre de pas effectués dans ma journée et les kilomètres.

Et quelles sont tes 5 applications favorites/indispensables ?

10°) J’utilise plus les applis sport, vient ensuite Spotify, Shazam, les appels et les messages.

Annexe 2 – Interview de Emmanuelle, utilisatrice de sa Smartband Fitbit charge HR 2 :

Quelle est ta montre connectée ? Pourquoi ce modèle ? Est-ce que tu en as eu un autre avant ? 

1°) Je possède la smartband Fitbit charge HR 2. Je possédait la charge HR 1 de chez Fitbit également, suite à un défaut de fabrication récurrent chez le modèle précédent. Impossible malgré les échanges avec la garantie.

Comment as-tu eu ta montre actuelle, et qu’en penses-tu ? 

2°) Mon ex petit ami me l’a offerte, trop contente de ma montre, puisqu’il s’agissait du dernier modèle. en 2016. L’écran était plus grand et le bracelet amovible.

Raconte-nous une journée type avec ta montre connectée, à quel point tu t’en sers au quotidien et pourquoi ?

 3°) Je dors avec déjà, elle est mon réveil, en vibrant. J’appuie sur le bouton pour arrêter l’alarme. Quand je me prépare je synchronise ma montre Fitbit avec le téléphone. Tu consultes l’heure, les pas, la date et ma fréquence cardiaque dans la journée. Après les cours je vais à la salle, il me faut ma montre obligatoirement. 

Quelles sont tes habitudes avec ta montre connectée ? 

4°) Je regarde ma fréquence cardiaque, mes étages montés. Je traque mon sommeil au réveil. 

Pourquoi c’est important pour toi d’avoir une montre connectée, tes motivations quoi?

5°) Ça me motive pour le sport, j’ai besoin, je mesure ma quantité de sport, je regarde mes calories pour calculer mon métabolisme. Avoir l’heure dans la nuit aussi. Mais c’est vraiment le sport. 

Quels sont les avantages de ta montre connectée ? 

6°) L’application est top, j’aime qu’il traque mon sommeil et les kilomètres parcourus. Lumière dans la nuit, ça vibre pour me féliciter. L’appli me rappelle de boire, les graphiques et les statistiques sont très bien fait, et il y a un rappel pour aller se coucher plus tôt. J’ai aussi un système de relaxation, avec un programme de respiration ( exercice de cohérence cardiaque) car je suis une personne très stressée. 

Quels sont les inconvénients de ta montre connectée ? 

7°) Quand tu perds le chargeur, je ne peux m’en servir depuis un bon moment déjà, quelques mois, il faut la charger une fois par semaine, je peux oublier parfois. Quand je ne l’ai pas, elle me manque fortement. Je me sens désoeuvrée, mon activité sportive n’a pas de valeur. 

Est-ce que ça remplace totalement la montre normale pour toi ? Est-ce que tu portes des montres traditionnelles quand même ? 

8°) Depuis que j’ai perdu mon chargeur je porte une montre habituelle, offerte par mes proches, je la met pour les occasions. Mais sinon c’est exclusivement ma montre connectée. Lorsque le bracelet n’était pas interchangeable je ne la mettais pas pour mes tenues habillées car il n’était pas très esthétique. 

Quels sont les stats que tu regardes le plus sur ta montre ? 

9°) Kilomètres, sommeil, rythme cardiaque, et enfin calories. 

Annexe 3 – Interview de Perette, utilisatrice de sa Smartband Garmin Vivofit 2:

Quelle est ta montre connectée ? Pourquoi ce modèle ? Est-ce que tu en as eu un autre avant ? 

1°) J’ai la Garmin vivo fit 2, qui ne marche plus, je suis très triste. J’en voulais une absolument  car je venais de commencer la course à pieds, mais je n’en avais jamais eu avant.

Comment as-tu eu ta montre actuelle, et qu’en penses-tu ? 

2°) Une copine ne s’en servait pas et me l’a donné. Je l’aime beaucoup, elle n’est pas complète j’en ai conscience mais ses fonctionnalités me suffisant pour l’utilisation que j’en ai. 

Raconte-nous une journée type avec ta montre connectée, à quel point tu t’en sers au quotidien et pourquoi ?

 3°) Je m’en sers au quotidien pour lire l’heure, mettre des chronos quand je suis à la salle ou au boulot car que je suis entraîneuse de gym pour des petites.

Quelles sont tes habitudes avec ta montre connectée ? 

4°) Je la lance quand je cours mais pas forcément tous les jours. Je la synchronise uniquement directement après mes courses, et je regarde mes statistiques dans les autres catégories en en même temps. Chaque jour la montre me fixe un objectif un pas, fluctuant en fonction de mes statistiques quotidiennes.

Pourquoi c’est important pour toi d’avoir une montre connectée, tes motivations quoi?

5°) Pour la course à pieds! Pour le calcul de ma vitesse, notamment via l’application, le dénivelé et les kilomètres parcourus. Le chronos est très important quand je fais de la course fractionnée. 

Quels sont les avantages de ta montre connectée ? 

6°) Elle est étanche et chose impressionnante pour une smartband, la pile a une autonomie d’un an. 

Quels sont les inconvénients de ta montre connectée ? 

7°) Les fonctionnalités sont très restreintes comparé à ce qu’on trouve sur le marché: elle pas tactile (affichage digital), les seules données sont: heure, date, pas effectués, pas restant sur objectif. Le bouton donne accès au chronos. Il faut synchroniser sur l’application pour vraiment exploiter les informations. Le style est pas très glamour.

Est-ce que ça remplace totalement la montre normale pour toi ? Est-ce que tu portes des montres traditionnelles quand même ? 

8°) Non, car esthétiquement elle est dans un look sport et ça ne va pas dans toutes les circonstances. J’en ai une traditionnelle avec un bracelet en cuir que j’aime beaucoup . 

Quels sont les stats que tu regardes le plus sur ta montre ? 

9°) Distance, vitesse, sommeil (sommeil profond/léger/paradoxal).

Annexe 4 –

Annexe 5 : 

Annexe 6 : 

Annexe 7 :

Annexe 8 :