Le complotisme 2.0 ou la défiance aux médias traditionnels.

Par Thibaut Kervern, M1 MACOR Étude sociologique sur le complostisme 2.0 Depuis la fin de la première décennie des années 2000, nombre d’essayistes, humoristes ou journalistes apparaissent sur des réseaux sociaux diverses, qu’ils soient relatifs à la vidéo (youtube étant le plus utilisé), à l’écrit (twitter ; facebook…) mais aussi par la création de sites Web….